Archives de catégorie : Politique

Dans la presse, Etienne Diot à l’Elysée

Retour dans le Oise Hebdo du 31 août 2022, sur ma présence à l’invitation du Président de la République Emmanuel Macron, à la réception qu’il a organisé pour remercier les candidats de la Majorité présidentielle aux élections législatives de juin 2022. Candidat dans la 5è circonscription de l’Oise (Compiègne, Crépy, Estrées, Attichy), j’ai répondu avec plaisir à cette invitation.

Budget 2022 Agglomération de Compiègne (Oise Hebdo)

Retour dans Oise Hebdo sur les débats du Conseil d’agglomération du 24 mars 2022 :

Non à la hausse des impôts foncier. J’ai voté contre le compte administratif 2021 qui a vu la Taxe sur les ordures ménagères augmenter de 36% !

Contre le budget 2022 de hausse d’impôts pour les propriétaires de l’ARC et  les entreprises.

Petite info inconoclaste : la taxe des ordures ménagères augmente mais la taille des sacs diminue y compris des sacs de tri…

Conseil d’agglo de Compiègne : colère de Philippe Marini contre moi…

🔴 [Conseil d’Agglo ] Une séquence à ne pas manquer : 

😡 La « colère » de Philippe Marini lorsque je demande des précisions sur l’investissement de 3.2M€ pour un centre de conférences à la Ferme d’Aiguisy.

Voyez vous même :

😱 Cris, colère, interruption, attaques personnelles, mépris, le parfait catalogue du refus de la contradiction et des questions.

« Les bobos qui veulent des bancs et des aires de jeux » à Compiègne apprécieront… 

Sauf que, lorsqu’il s’agit d’argent public, de l’argent des contribuables compiégnois, je ne cesserai de demander des comptes. 

Sur la gestion du Tigre, sur les projets coûteux et inutiles ainsi que sur tous les sujets qui nécessitent de la transparence.

❌ Non aux hausses d’impôts des habitants de l’Agglo et aux investissements inconsidérés !

✅Oui à la transparence de l’utilisation des deniers publics à l’Agglo de Compiègne et à des projets d’intérêt général !

Comptez sur moi !

Conseil d’agglo : Non à un plan pluriannuel d’investissements irresponsable

🎥[Conseil d’agglo 24 février 2022] Débat sur le plan pluriannuel d’investissements 2020-2026 de l’Agglomération de Compiègne
👉Ce plan pluriannuel doit être revu pour éviter la hausse des impôts. Si l’Agglo n’a pas les moyens qu’elle revoit ses choix à la baisse
❌Non à la hausse des impôts pour les propriétaires de l’Agglomération
❌Non à la création de la taxe sur le foncier bâti
👉Les investissements qui relèvent de la folie des grandeurs aux frais du contribuable doivent être revus.
❌3.2M€ pour un centre des congrès à la ferme d’Aiguisy, en pleine campagne… alors même que le Tigre, à quelques km, est à la peine et structurellement déficitaire. C’est aberrant !
❌3.6M€ d’investissements dans les bâtiments E85 du Tigre alors qu’il faudrait renforcer les bases, c’est une fuite en avant financière aux frais du contribuables.
✅Oui aux investissements d’intérêt général et vitaux pour les habitants
✅La trémie sous les voies SNCF entre le quartier de la Prairie Margny/Venette vers Compiègne est vitale ! Il faut la réaliser : 11M€
✅Le Plan vélo : 6M€ en 6 ans c’est indispensable et le minimum pour faciliter et sécuriser les déplacements de tous et la cohabitation voiture/vélos/piétons MAIS, on attend d’en voir la couleur ! 2021 = année blanche avec 1.2M€ de report de 2021 à 2022…
✅Le développement de l’habitat dans les communes de l’ARC oui, mais attention à l’appétit foncier de l’Agglomération qui grignotte les terres agricoles.
❓Des questions se posent pour certaines annonces❓ :
❓4M€ de « réserve foncière » ?
❓4M€ de « réserves d’investissements » ?
➡️Si vous écoutez jusqu’au bout vous verrez qu’aucune réponse n’a été apportée par Philippe Marini à toutes ces questions…
👎Regrettable alors qu’il s’agit de l’argent du contribuable qui va voir ses taxes augmenter pour financer de curieux choix d’investissements…

Courrier Picard : Les indemnités des élus de Compiègne devant les juges

Dans le Courrier Picard du 2 février l’annonce de l’audience au tribunal administratif sur le recours contre les arrêtés de délégations pris par Philippe Marini, maire de Compiègne pour 13 de ses conseillers municipaux. Des arrêtés potentiellement illégaux qui ne justifient pas le versement d’une indemnité. Délibéré d’ici 3 semaines…